22 juin 2001

Non-lottery picks mock draft : The 29th Pick and The Lakers of Los Angeles (part.2)

[suite de la première partie]


---Evidemment, choisir Beaubois reste un risque important mais il vaut peut-être mieux sélectionner un projet qui pourrait rester en Europe ou être teaché par Derek Fisher et qui est susceptible d’être utile sur quelques minutes cette saison ou la prochaine, plutôt que de recruter un autre Jordan Farmar. En tant que champion en titre, Los Angeles est dans la meilleure position pour tenter des paris.

---Parallèlement, les dirigeants réfléchiront peut-être à l’éventualité d’un départ de Lamar Odom ou de Trevor Ariza. Un joueur comme Omri Casspi (voir 27th pick, Memphis) a le talent et le potentiel pour prendre au pied levé la place de l’un d’eux même si c’est dans un style légèrement différent. Mais à part lui, il est difficile de voir un intérêt dans le choix des autres combo forwards comme Jonas Jerebko ou Dajuan Summers (voir 27th pick, Memphis) qui ne devraient pas apporter plus que Luke Walton. Remarque, certains croient encore dans le potentiel de Summers qu’on pourrait comparer à un Lamar Odom du (très) pauvre. Je suis un peu sceptique cela pourrait pousser la franchise à le sélectionner.

---On peut aussi évoquer Derrick Brown (voir 17th pick, Philadelphie) mais finalement, ce n’est pas vraiment un role player qu’on cherche sur ce créneau puisque Walton est ce combo forward de soutien. Sauf que trouver plus qu’un role player avec un 29ème choix ne fera pas forcément partie des possibilités (et puis quoi encore). Donc là encore il serait logique de s’intéresser à un potentiel comme le jeune combo forward espagnol ici en photo, Victor Claver (voir 26th pick, Chicago), qui d’ailleurs rappelle Odom dans sa propension à saisir des ouvertures à proximité du panier et sa capacité à frapper de loin (mais il n’a pas le même feeling pour le jeu, ni la même créativité). Et puis au-delà de ça, il mesure 2,09 m et saute comme un fox terrier sous influence.

---Vieux de plusieurs matchs de très haut niveau et doté d’une marge de progression encore conséquente, il pourrait afficher à terme un niveau à peu près équivalent à celui de Lamar Odom (en faisant la moyenne de ses hauts et bas vertigineux) ou de Trevor Ariza. Et puis pouvant rester en Espagne pour poursuivre son développement ou prendre la place de Josh Powell, ce choix ne devrait pas poser de véritable problème d’effectif si Odom et Ariza reste.

---Je suis plutôt partisan de l’idée de tenter des paris quand il s’agit d’une équipe champion NBA et d’un 29ème choix de draft. Et puis on peut avoir une certaine confiance dans le staff des Lakers quand à la réalisation du potentiel d’un jeune prospect depuis qu’on a pu voir les progrès d’Andrew Bynum et de Trevor Ariza.


Ce que je ferais :

1) Soyons fous, sélectionnons Rodrigue Beaubois. Le français est peut-être l’un des plus gros potentiel de cette draft et la perspective un peu idéaliste d’un fabuleux axe meneur-pivot avec Andrew Bynum fait vraiment trop saliver.

2) Si en tant que dirigeant Laker j’ai un gros doute sur la resignature de l’un ou l’autre des deux gros free agents, Lamar Odom et Trevor Ariza, je choisi Omri Casspi dont l’étoffe est la plus proche de celle d’un titulaire parmi les combo forwards prévus en fin de premier tour.

3) On va s’attaquer aux meneurs et c’est Nick Calathes qui semble être le plus côté entre lui, Sergio Llull et Nando De Colo. De plus, le voir étrenner son talent dans les contrés grecques n’est pas un problème, peut-être même au contraire (ben oui, si il revient avec un mental et un shoot digne de Derek Fisher).

4) Sergio Llull ou Nando De Colo ? Moi je préfère De Colo mais je ne suis peut-être pas objectif. En fait, Llull c’est un peu le choix de la sécurité car il fait un peu penser à un mix entre Fisher et Jordan Farmar et il devrait par conséquent s’installer assez facilement dans la configuration des Lakers. Par contre De Colo, s’inscrit plutôt dans un registre où c’est lui qui est aux commandes (scoring, création) ce qui pourrait mal s’ajuster à l’équipe de L.A. dans sa forme actuelle ou au contraire, apporter un plus significatif. N’ai-je pas dit que c’était le moment de tenter des paris ? Nando De Colo (chauvin, va).

5) Sergio Llull, donc.


StillBallin

Et vous, que feriez-vous ?