05 septembre 2009

Analyse de la draft 2009: Les Bulls de Chicago

-
Lien: Unlimited NBA mock draft, 16th pick of Chicago


Joueurs draftés :

James Johnson (PF/SF, sophomore), choisi en n°16
Taj Gibson (PF, junior), choisi en n°26


Two Words

---Les dirigeants chicagoans sont arrivés dans les locaux de la draft avec une seule idée en tête, trouver un intérieur capable de marquer des points. Leurs réflexions se sont rapidement résumées à un choix entre DeJuan Blair et James Johnson. L’intérieur en béton armé de Pittsburgh (voir profil mock draft 15th pick, Detroit) peut se prévaloir d’une plus grande renommé que son homologue de Wake Forest mais les clichés de ses genoux, posé au centre de la table à une distance respectable de chaque décideur, ont vite fait de détourner Blair de leurs esprits. Chicago vogue actuellement sur un fragile élan et la crainte de voir celui-ci s’éteindre comme la flamme d’une bougie après un mouvement trop brusque, arrime les dirigeants à la prudence. Les Bulls feront donc le choix le moins risqué et sélectionneront James Johnson.

---James Johnson moins risqué, vraiment ? L’intérieur (voir profil mock draft 15th pick, Detroit) a un talent fou et une capacité de scoring difficile à mettre en doute (15 pts à 54,2 % en moyenne). Certains le jugent un peu petit (2,03 m) et aimerait le décaler en 3, mais même s’il peut occuper ce poste de temps en temps, c’est a priori en 4 qu’il est le plus efficace. En réalité, c’est ailleurs que se portent les inquiétudes. Déjà âgé de 22 ans alors qu’il n’était que dans sa deuxième année universitaire à Wake Forest, Johnson fait naître quelques doutes quand à sa maturité et son professionnalisme. D’ailleurs, peu après les summer leagues, le nouveau Bull est apparu un peu plus grassouillet que ce qu’on avait l’habitude de voir et rapidement les questions sur son sérieux et son éthique de travail ont parsemé l’atmosphère chicagoane.

---A choisir entre un joueur qui pourrait être sujet à des problèmes récurrents de blessures comme DeJuan Blair et un autre dont l’attitude pourrait être questionnable comme Johnson, on pourrait y perdre l’esprit. Les Bulls ont tranché et c’est James Johnson qui revêtira le mythique maillot frappé du taureau rouge. Peut-être que dans quelques mois ou quelques années, ils se confondront en regrets face à ce choix mais maintenant que la décision est prise, chercher à déterminer lequel des deux intérieurs étaient le meilleur choix paraît futile tant les départager aurait été une affaire de détails et de feeling.

---Johnson n’est pas tout à fait le scoreur intérieur fixé à la raquette qu’il manque à Chicago mais il reste une sérieuse menace offensive au poste 4 et, à défaut de donner des solutions dos au panier et sur jeu placé régulières, il devrait offrir des possibilités d’attaques moins extérieures que celles que visitent habituellement les Bulls avec Deng, Hinrich, Rose et Salmons.

7 commentaires:

Philippe a dit…

Tu ne suit pas la campagne de l'Equipe de France a l'Euro?

pino a dit…

sa commence a etre alléchant tout sa mais bon faiblesse au poste 4 et 2 a mon sens pour lavenir thomas et salmons sa me semble juste mais sils arrivent a chopé wade et un 4 bon offensivement a la draft ou par echange de par exemple hinrich plus almons et le choix de draft pour bosh ou un truc dans le genre sa peu devenir interessant
un 5
rose-wade-deng-draft/echange-noah plus johnson-gibson-et un shooteur en sortie de banc mais il y aura le probleme de qui menera le jeu wade ou rose car les 2 aime porter le ballon souvent donc a voir mais si cela se realise sa deviendra diabolique a defendre

StillBallin a dit…

Tu sais Pino, je trouve le poste 2 plutôt solide entre Salmons, Hinrich et Pargo. Tous les trois sont très complémentaires (Salmons en slasher, Hinrich en joueur "à l'européenne" et Pargo en pétard ambulant) et le fait qu'ils peuvent aussi occuper d'autres postes ne fait que rendre l'équipe de Chicago encore plus versatile.

Personnellement, je n'y toucherai pas et encore moins en faisant venir Dwayne Wade, pour les raisons que tu as déjà énoncé. Le joueur du Heat et Rose ont un jeu offensif très semblable et surtout, tous les deux veulent avoir la main sur le ballon. Il serait dommage de couper ainsi la route au rookie of the year, surtout que je le soupçonne d'être capable d'avoir un meilleur impact collectif que Wade. Sur le papier, l'association Rose/Wade est effectivement diabolique mais je craindrais vraiment que les deux se marchent sur les pieds ou flinguent le collectif.

Par contre, je mettrais sûrement l'argent de Wade sur un 4 comme Chris Bosh (et à un degré moindre Amare Stoudemire), pour remplir la faiblesse que tu as mentionné. Il me semble même que ça fait vraiment partie des projets de la franchise. Mais il sera intéressant de voir ce que James Johnson fera cette année et même Tyrus Thomas qui, étant dans sa dernière année de contrat, sera peut-être surmotivé. Chicago a aussi la chance d'avoir un effectif très bien fourni et donc beaucoup de possibilités de trade. Ainsi et comme tu le sous-entends, le potentiel des Bulls est inimaginable (bah, avec un peu de chance, le GM de la franchise se découvrira une phobie des individus de grande taille et les dirigeants chicagoans m'appelleront pour le remplacer). On verra comment tout ça va se goupiller, notamment au niveau du poste 4.

***

Philippe: "Tu ne suit pas la campagne de l'Equipe de France a l'Euro?"

Tu veux dire dans le genre compte rendus et analyses des matchs? Si c'est bien ça que tu veux dire, j'évite les comptes rendus purement journalistiques tout simplement parce que je n'en ai pas trop l'occasion (je galère un peu pour voir les matchs dans leur totalité, dans des bonnes conditions ou seulement suffisamment tôt) et que d'autres s'en chargent plutôt bien (basketsession.com, basketusa.com et l'hebdomadaire Basketnews). Pareil pour les analyses qui saturent déjà les colonnes d'un peu tout le monde (et puis je ne suis pas sûr que j'apporterai grand chose de plus).

Après, je n'exclus pas d'écrire un truc sur l'équipe de France mais pour le moment, je n'ai pas vraiment plus de choses à dire que quelques observations, bien insuffisantes pour en faire un article. Mais ça viendra peut-être.

Peut-être voudrais-tu quand même que j'en dise quelques mots? N'hésites pas à me le faire savoir.

Philippe a dit…

Okay. oui effectivement dans le genre analyses des matchs ou plutôt de l'Equipe en général. Non en faite, je me posais cette question, vu que tu fait beaucoup d'analyse sur le basket, et que la France est au coeur de l'actualité basketlistique, je trouvais ça bisare.

Bon alors j'attendrai. ;)

Dayi & Co a dit…

Sinon, pour combler la faiblesse au poste 4, Chicago peut aussi drafter un joueur comme Lamarcus Aldridge..

Ah on me signale qu'ils l'ont déjà fait mais qu'ils ont échangé Lamarcus contre Tyrus THomas... :D

StillBallin a dit…

Lol Dayi, j'y avais pensé aussi. D'un autre côté, si les Bulls n'avaient pas échangé Aldridge, ils certainement n'auraient pas eu Derrick Rose (ni Joakim Noah d'ailleurs). A choisir, moi je prends Rose.

Mais c'est vrai que ce trade restera collé au front de la franchise pendant un bon moment encore. D'ailleurs, on peut encore y voir des traces de l'échange Elton Brand/Tyson Chandler.

Dayi & Co a dit…

Ah mais je suis tout à fait d'accord!

Ce trade a forcé les fans à s'arracher leurs yeux devant Qi basket de Thomas a permit au club de tomber le first pick..

D'ailleurs, cette équipe, sur le papier, c'est vraiment intéressant. Faudrait juste que Salmons paraisse moins apathique en défense et que Tyrus s'entraine quelques temps avec le mec qui a offert un shoot à Parker pour jouer la 4ème place à l'Est.