21 juin 2001

Non-lottery picks mock draft : The 27th Pick and The Grizzlies of Memphis (part.2)

-
[suite de la première partie]


---Et puis il y a DaJuan Summers qui est installé à Georgetown. Lui il en a suscité des attentes avec son physique de panzer (2,03 m pour 110 kg), sa polyvalence et capacité à allumer de loin. Tout le monde voit du potentiel en lui. Sauf que son niveau réel fait la gueule à ce potentiel. Ce n’est que pendant sa troisième année de Hoya qu’il a commencé à arrêter de balancer des bombes à tout va et à tirer les avantages de son physique. Et puis, il reste du chemin à faire. Son shoot, ça va (38,5 % à 3 pts) mais pour le reste, il y a pas de quoi faire péter un fourgon blindé. Il est pas si complet que ça (4,1 rbs et 1,3 ast), il manque de dureté, d’engagement et il perd trop de ballons (2,6). Mais bon, ça peut toujours servir un gars comme ça et puis peut-être qu’un jour il verra la lumière.

---Bon après, tu prends qui ? Sam Young est le meilleur et s’il est toujours là faut pas hésiter. Et sinon ? Jerebko est le parfait role player pour une équipe aussi versatile, volage et inconsistante que celle de Memphis. Un mec qui fait un job que personne ne fait et qui le fait bien. Mais en général quand on a une équipe en développement, on se laisse attraper par les tentations en sélectionnant le plus talentueux (Casspi) ou ceux qui ont le plus gros potentiel (Brown et Summers).

---Omri Casspi (en photo), c’est pas forcément un mauvais choix. Il a l’habitude du haut niveau et de jouer avec des gros calibres qui se la jouent un peu. Et puis son agressivité et son énergie sont appréciables. Par contre, ça va être difficile de le caler en 4 parce qu’il est pas encore assez tanké pour ça. Derrick Brown sera peut-être plus efficace en power, ça ne fait que depuis cette année qu’il joue vraiment à l’aile. Ses qualités athlétiques, son shoot, son jeu sans ballon et sa finition sous le cercle seront toujours bon à prendre. Mais franchement, je ne sais pas ce que ça va donner dans la cour des grands. Summers ? Il ne vaut pas les autres.

---Moi je dis rien mais Jerebko, c’est celui qui va le mieux avec les OJ Mayo, Rudy Gay et Darrell Arthur (c’est quand qu’il va nous montrer ce qu’il sait faire celui-là ?). Un mec de l’ombre solide, qui joue juste et qui fera ciment entre toutes ces starlettes.

---Il y a aussi un autre truc que les oursons peuvent tenter mais seulement si c’est pas un meneur qu’ils ont pris avec le premier de leur deux first round picks. C’est l’Australien, Patrick Mills. Je sais que c’est un peu risqué de prendre quelqu’un avec un jeu dans son genre dans une équipe de gamins accros à la gonfle. Mais si l’alchimie se fait, ça peut faire mal d’avoir un gars comme ça en sortie de banc. Surtout que son profil n’est pas incompatible avec celui du gentillet Mike Conley. Et puis au final, si l’Australien corrige ses défauts, ça peut faire un vrai titulaire.

---On peut faire aussi faire le calcul du meneur pour le futur avec Rodrigue Beaubois mais là c’est le jackpot ou que dalle. Vaut mieux prendre un type qui peut faire des trucs maintenant et rembourrer un peu l’équipe de réserve. Si Memphis reste aussi nul dans les années à venir, c’est pas dit qu’ils auront à nouveau l’occasion de drafter de vrai bon role player.


Ce que je ferais :

1) Si c’est pas un meneur qui est choppé en début de soirée, j’embarque Patrick Mills.

2) Sam Young. Peut pas laisser passer ce joueur, il est juste trop fort et il correspond au genre de truc dont la franchise a besoin.

3) Bah là, c’est si c’est pas un meneur qui a été attrapé avec le deuxième pick et si Sam Young fait la fête avec d’autres dirigeants. Là, je prends Nick Calathes, histoire d’avoir un solide back-up à Conley. Un truc qui est bien aussi avec le Moitié-Grec, c’est qu’on peut le mettre en deux, histoire de profiter du mismatch d’OJ Mayo en meneur.

4) J’engage Jonas Jerebko, c’est tout.

5) Ouais bon, ça m’ferait mal que le Suédois ne soit plus disponible. Mais bon dans cette hypothèse qui sort de nulle part, je… je… Ben en fait, je sais pas entre Omri Casspi et Derrick Brown. Brown est plus capable de jouer power mais j’ai plus de doute sur lui que sur l’Israélien. Alors je prends l’Israélien.


StillBallin

Et toi, t’as pas moufter encore, tu ferais quoi ?

6 commentaires:

Dayi & Co a dit…

Vu le changement de style dans l'écriture, on sent que tu attends la draft avec impatience, ou que tu n'en as rien à faire des Grizzou.
Un peu comme nous tous en fait xD!

StillBallin a dit…

C'est vrai que je manque un peu de temps donc j'essaie d'être un peu plus direct.

Par contre, le changement de style d'écriture c'était plus dans l'idée de faire une sorte d'exercice de style, en faisant l'analyse du pick un peu à travers les paroles d'un docker bourru ou du genre de gars qui trempent dans de sales affaires qui se traîtent dans des ruelles sombres ou dans les sous-sols d'une charcuterie.

Mais c'est vrai que c'était histoire de donner un peu de texture à un choix qui manque un peu d'intérêt. Après, je ne sais pas si j'ai bien réussi.

Dayi & Co a dit…

Moi j'ai apprécié.

Maintenant, ça tranche pas mal avec le reste des articles traitant de la draft, d'où ma surprise.

C'était dans le style de l'article sur les Knicks, je crois que c'était de toi. C'était un excellent article d'ailleurs!

StillBallin a dit…

Bah ça va alors si t'as aimé.

C'est vrai que ça tranche avec le reste mais j'ai pensé que ça serait sympa de changer un peu, même si c'était peut-être un peu brutal après la dizaine d'articles qui l'a précédé.

C'est effectivement la même idée que pour l'article des Knicks, bien que c'était plus poussé à l'époque (le fond de l'article y était plus propice).

D'ailleurs, ça fait plaisir de voir que tu t'en souviens, il fait certainement partie de mes articles collectors.

Anonyme a dit…

C'était quoi cet article sur les knicks?

StillBallin a dit…

http://unlimitednba.blogspot.com/2008/05/special-guest-stillballin-prsente-ny.html

Enjoy.