05 novembre 2008

Superkarlouche is back...

.
Après Jim Kelly, Michael Jackson et Michael Jordan, Barack Obama prend un poste laissé vacant depuis la retraite de MJ et devient le nouveau super karlouche US, le black à la cool dont il convient d'être un proche.

Comme j'en parlais dans ce petit billet d'humeur, il sera maintenant marrant de voir si cet événement historique changera les vieux préjugés des Français lambda sur les Américains XXlambda, qui ont donné cette nuit une belle leçon à tout le monde.

En fait, tout ce texte est clairement inutile, et n'a pour but que d'introduire (et c'est le cas de le dire), plutôt maladroitement, ce lien qui m'a beaucoup amusé, et qui n'est autre que le lot de consolation de Sarah Palin : the drilling Head of State. Verydick.

3 commentaires:

StillBallin a dit…

Tu verras que la course au titre NBA sera encore plus serrée parce que tous les joueurs NBA voudront être les premiers à serrer la paluche du premier président "de couleur" de l'histoire des USA.

Ça ne m'étonnerais pas de voir Charles Barkley essayer de revenir sur le terrain rien que pour ça.

frangipute a dit…

trop bien le Godmichel !

Dominique a dit…

Non mais clair.
D'ailleurs, ça me fait penser, je voulais appeler mon futur fils footballeur de génie Dom, mais je pense plutôt changer en Dildom :p