16 janvier 2011

Controverse dans le monde de la balle orange: Asprilla supprimé dans la fleur de l'âge

-
---Lang Whitaker, chroniqueur pour le magazine américain Slam, a écrit il y a quelques temps un article qui mettait en scène le jeu de baseball "MLB 08 The Show" et plus particulièrement la fonction qui permet de réaliser une carrière individuelle en créant son propre personnage. Evidemment, je n'ai pas pu résister à l'idée de le reprendre et de le transposer à NBA 2K10 (plus quelques adaptations personnelles).
***

PARIS, 16 janvier 2011 (AFP) - Des personnages de jeux vidéos du monde entier ont exprimé leur émotion, allant de la déception à l'indignation, hier après avoir appris que K.C. Asprilla, un des personnages en pleine ascension du jeu vidéo "NBA 2K10" avait été supprimé par son créateur.

K.C. Asprilla avait 24 ans.

"On a eu des bons moments mais j'ai senti qu'il était temps pour nous de se séparer", a déclaré le propriétaire d'Asprilla, Nicolas StillBallin, un chroniqueur et un video gamer qui vit à Montpellier.

K.C. Asprilla laisse derrière lui une brillante et prometteuse carrière NBA 2K10. Lors de ce qui était sa quatrième saison en NBA, Asprilla, un dynamique meneur d'1m76, était le leader des Philadelphia Sixers au nombre de passes décisives avec 7,3 par matchs et l'une des raisons de la bonne tenue de son équipe lorsque StillBallin l'a supprimé.

La suppression d'Asprilla n'a pas été bien reçue par de nombreux personnages dans l'univers du jeu vidéo.

"Si ce StillBallin peut supprimer K.C. dans les meilleures années de sa carrière, qu'en sera-t-il du reste d'entre nous?" se demande l'ailier fort des Hornets de New Orleans, Kanye LeBron qui a été créé dans NBA 2K10 par Eric Baylet, un video gamer de Paris. "Ça craint vraiment. Si ça a pu arriver à K.C, ça peut arriver à n'importe qui."

Dans un communiqué de presse publié par son agent, Super Mario a dit: "Je parle au nom de toutes les membres de l'univers de Nintendo, cela semble être une décision terrible, cruelle et injuste de la part de Mr. StillBallin. Nous, personnages de jeux vidéos, n'accepterons pas cela sans réagir."

Lors d'un entretien avec l'Agence France-Presse, StillBallin, curieusement, ne semblait pas affecté par la critique: "Ouais, j'ai supprimé K.C", a-t-il dit en riant, ne semblant pas réaliser la réaction qu'il avait provoqué. "Et je le referais encore aujourd'hui."

La spéculation parmi les personnages de jeux vidéos semble suggérer que StillBallin a supprimé Asprilla parce qu'il était tout simplement fatigué de jouer à NBA 2K10.

"Oh oui, absolument, StillBallin jouait de moins en moins. Il est passé de quelques heures tous les jours à quelques heures par semaines", a confirmé LeBron.

StillBallin a nié que l'ennui était derrière sa décision, affirmant qu'il avait coupé avec NBA 2K10 parce qu'il occupait désormais son temps au jeu Grand Theft Auto IV qu'un ami lui avait prêté.

Des sources proches de l'entourage de StillBallin ont soutenu à l'Agence France-Press que StillBallin n'a pas fait grand chose d'autres après l'acquisition de Grand Theft Auto IV.

Asprilla avait été créé par StillBallin en Décembre 2009, peu après la sortie de NBA 2K10. Alors que StillBallin avait affirmé qu'il n'avait jamais eu l'intention de le faire à son image, Asprilla et StillBallin partagaient la même taille, la même couleur de peau, de cheveux et la même coiffure. Asprilla était toutefois beaucoup plus musclé que StillBallin.

Beaucoup de personnages du jeu vidéo pensent par ailleurs qu'Asprilla ressemblait plus vraisemblablement à l'acteur Ryan Reynolds qu'à StillBallin.

"Si StillBallin pensait vraiment qu'il avait la même apparence que K.C., il était secoué", a déclaré le coéquipier d'Asprilla généré par l'ordinateur, Wally Shroeder. "Ça montre tout simplement combien StillBallin est égocentrique".

StillBallin a appelé son personnage d'après l'ancien ailier shooteur de la Chorale de Roanne K.C. Rivers et du footballeur colombien aujourd'hui à la retraite, Faustino Asprilla, parce qu'il trouvait que "ça sonnait bien".

"Je donne toujours des noms qui claquent à mes personnages de jeux vidéo", avait dit StillBallin, "ou des noms un peu décalé. J'avais par exemple appelé mon joueur "Nom Prénom" à Fifa 11. Je suis monté en équipe première d'Arsenal avec lui."

Les premiers pas de joueur professionnel d'Asprilla ont commencé à 21 ans sous le maillot de summer league des Houston Rockets mais n'ayant pas été retenu par la franchise texane, Asprilla avait débuté la saison en D-League avec les Springfields Armors.

StillBallin a simulé la plus grande partie de la saison d'Asprilla en ligue mineure, interrompant la simulation de temps en temps pour dépenser ses points d'expérience et améliorer ses notes dans les catégories techniques comme le dribble, la passe et les lay-ups.

Sa chance est venue des Indiana Pacers qui avait offert à Asprilla un contrat de 10 jours en février, lequel s'était rapidement mué en un engagement pour le reste de la saison après quelques performances convaincantes. Fort de la solide demi-saison de son joueur, StillBallin avait l'été suivant décidé de tester le marché et d'accepter la proposition des Bulls de Chicago.

"Quitter Indiana n'était pas une décision facile à prendre", avait alors avoué StillBallin, peu après la confirmation de son engagement pour Chicago. "C'est eux qui ont donné sa chance à Asprilla et qui nous ont permis de prouver qu'on avait notre place dans NBA 2K10. On était dans une situation confortable, le temps de jeu était garanti mais je ne pouvais pas passer à côté de la possibilité de rejoindre une équipe qui jouait les playoffs. Et puis, c'est les Bulls. Je n'ai pas pu résister à l'idée de voir mon joueur évoluer sous ce maillot mythique."

Après une saison de bonne facture dans l'Illinois et une première participation aux playoffs, des rumeurs faisaient état de la lassitude de StillBallin quant au temps de jeu limité de son joueur et il avait rapidement été question pour Asprilla de changer d'air à nouveau. C'est finalement chez les Sixers de Philadelphia que le meneur avait définitivement trouvé sa place. Après une brève période d'adaptation, Asprilla s'était imposé comme un titulaire indiscutable à son poste et l'une des pièces maîtresse de la franchise. Un peu avant sa suppression, il faisait partie des arrières qui était en course pour une sélection au All-Star Game.

"Je ne vais pas vous mentir: supprimer K.C. a enlevé un poids de mes épaules", a déclaré StillBallin. "Je commençais à ressentir un absurde sentiment de responsabilité envers K.C. J'avais besoin de faire une pause, d'aller de l'avant. Si je joue à nouveau à ce jeu d'ici quelques mois, je créerai simplement un nouveau joueur."

"[K.C.] avait un avenir si brillant..." a dit LeBron d'une voix rendue rauque par l'émotion. "C'est réellement inhumain de simplement le supprimer comme ça".

LeBron a ensuite ajouté que les personnages de jeux vidéos parlaient de créer un syndicat pour que des situations semblables ne se reproduisent pas à l'avenir.

Malgré les véhémentes critiques, StillBallin reste convaincu que supprimer Asprilla était la bonne chose à faire.

"Je ne vois pas pourquoi on en fait une telle affaire. Je veux dire, ce ne sont que des jeux vidéos, n'est-ce pas?

StillBallin

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Sympa ce faux article, ça m'a bien fait marrer!

kuhurobe a dit…

Great post! I wish you could follow up on this topic!

clomid