13 juillet 2008

Shaolin Kung Foutre au cinéma...

Attention, Kung Fu Panda, le dernier produit des studios Dreamworks, n’est pas uniquement un film d’animation destiné aux enfants, mais un hommage génial aux films d’arts martiaux de la seconde moitié du 20ème siècle.

Ouais, c'est un peu exagéré mais c'est vrai.

On y trouve tous les éléments qui ont plu aux fans de ce genre de cinéma (aujourd’hui mal en point depuis l’américanisation des Tsui Hark, Jackie Chan, Jet Li, Yuen Woo Ping & surtout le vieillissement des stars qui portaient ce cinéma sur leurs épaules) :

- L’élévation céleste du grand maître, qui atteint le nirvana et se désintègre une fois la sagesse incarnée,
- La trahison de l’élève prodige avide de pouvoir ultime,
- La personnalisation des boxes animales (tigre, grue, singe, serpent & mante religieuse), grand classique des films de Kung Foutre,
- Un combat d’entraînement entre le maître et son disciple ingénu à l’heure du repas, avec la table et des baguettes en guise de ring et d’armes,
- Un disciple benêt et incapable, mais pourvu de capacités innées pour le combat,
- Etc.

Tout public oblige, il manque juste la boxe de l’homme saoul pour parfaire cet éventail cliché mais délicieux du cinéma HK d’il y a plusieurs décennies.

Alors soit vous assumez et vous allez voir ce film dit d’enfant, pour passer un bon moment assuré, soit vous embarquez un jeune de votre famille et entrez dans la peau du gentil accompagnateur qui ferait tout pour satisfaire les envies du jeune en question...

En vids, le plus grand et mythique des films d’arts martiaux, OUATIC de Tsui Hark (voir cet article), et le trailer de Kung Fu Panda.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Moi j'ai pas trop aimé OUATIC j'aime préféré il était une fois en Chine

Dominique a dit…

:D

Olivier a dit…

Everybody was kung-fu fighting ! :D

( je ne suis pas soûl, je l'étais hier soir )