13 juin 2008

Killer Crossover, Iron Man breaking Capt. America's ankle...

Dis chico, c'est quoi un Cross-over?

(Article proposé par un chroniqueur indépendant invité sur ce blog, Pedro G.)
Pour la plupart des lecteurs de ce blog, un cross-over c’est un geste technique démocratisé par Tim Hardaway au début des années 90 et sublimé par moi dans les années 2000.

Mais comme les parquets ont du attendre l’âge de mes quinze ans pour être honorés, pour moi un cross-over c’est avant tout ce que j’adorais lire enfant dans les comic books.

Pour les faillots qui préféraient science et vie junior dans leur âge MarcDutrouesque, le cross-over c’est la rencontre improbable de super-héros d’univers différents qui se retrouvent exceptionnellement dans une même histoire (ex : Batman vs Wolverine).

Tout cela pour vous dire que si vous aimez les comics, j’en ai un à vous conseiller, et il défouraille sec !
Le titre annonce carrément la couleur : Civil War.

Voici le pitch, aussi alléchant que la brioche :

Après une altercation entre les New Warriors (Night Thrasher, Namorita, Speedball et Microbe) et un groupe de super-vilains, plus de six cents habitants du Connecticut périssent.

L'opinion se retourne contre les super-héros, jugés moralement responsables de la catastrophe ; soutenu par Iron Man, le gouvernement américain fait alors promulguer par le congrès une loi spéciale : le "Super-Human Registration Act" (Loi de recensement des super-humains). Cette loi oblige tout super-humain à se faire recenser, révéler son identité secrète aux autorités, et travailler aux ordres du gouvernement. S'ils ne se plient pas à cette loi, ils seront arrêtés et placés en détention.

Plusieurs super-héros ne voulant pas se soumettre au Super-Human Registration Act, rejoignent les rangs de Captain America, qui devient le leader des « rebelles ».

Le gouvernement américain demande alors à Tony Stark, alias Iron Man, de créer une équipe de super-héros dans chaque état pour faire respecter la nouvelle loi. Ces derniers devront poursuivre et arrêter ceux qui s’y opposent.

Tony Stark et Peter Parker, afin de donner l'exemple, révèlent tous deux leur identité devant les caméras de télévision. Peter Parker prend néanmoins conscience du danger qu'entraîne la révélation de son identité, car sa prude copine et sa coquine de tante seront dès lors les proies évidentes des ennemis de Spiderman.

En clair, la guerre civile verra s’affronter les faillots de terminale S d’Iron Man contre les glandeurs de terminale L de Captain America.

Voici les principaux membres des deux groupes, choisissez votre camp :

Les faillots de S

Iron Man (New Avengers) , Mr Fantastique (Fantastic Four) , La Guêpe (Marvel) , Miss Hulk , Hank Pym , War Machine , Wonder Man (New Avengers) , Miss Marvel (New Avengers) , Thor (Marvel) , L'Homme-radioactif (Thunderbolts) , Bullseye (Thunderbolts) , Bishop (X-Men) , Nighthawk, Tigra

Les glandeurs de L

Captain America (Secret Avengers) , Daredevil (Secret Avengers) , Hercule (Marvel) (Secret Avengers) , Luke Cage (Secret Avengers) , Goliath (Secret Avengers) , Spider-Man (Secret Avengers) , Hawkeye , La Femme Invisible (Fantastic Four) , Cyclope (X-Men) , Le Fauve (X-Men) , Angel (X-men) , Iceberg (X-Men) , Wolverine (X-men) , Le Punisher , La Panthère Noire , Tornade (X-Men) , Nick Fury , Spider-Woman , La Torche Humaine


Bon, le scenario est surtout là pour scinder les héros en deux groupes plus ou moins équilibrés. Ce n’est pas le comics du siècle mais il permet de voir s’affronter de vieux potes qui ne retiendront pas les coups. Le point culminant de la BD est sans nul doute le combat fratricide entre Iron Man et capt’ America.

Ce dernier va se faire littéralement désosser par Stark, à tel point que captain fracass va mettre le restant de la bd à s’en remettre physiquement (jambe et bras dans le plâtre, transfusions sanguines…).
Spiderman va aussi recevoir la rouste (terme abandonné depuis 1986) de sa vie et frôler la mort.

Parmi tous ces combats, un héros va tout de même périr, je vous laisse découvrir lequel.

Le scénario est l’œuvre de Mark Millar, une pointure dans le monde des comics. Il est célèbre pour la série sur Swamp Thing qui reste un comic mythique aux USA mais passé relativement inaperçu en France. Mais c’est surtout lui qui a pris le relais de l’excellent Warren Ellis sur un des meilleurs comics des années 2000 : The authority.

L’illustrateur, Steve McNiven, est un peu moins connu, il a quand même travaillé avec Warren Ellis (encore lui), mais on retiendra surtout de Stevie le travail effectué sur Civil War. Ses illustrations sont maitrisées avec des plans originaux et un découpage varié des pages. Il se fait plaisir sur les effets de matière lors des nombreuses destructions, et sur la façon dont il « esquinte » ces héros bien propres.

La case où l’on voit Captain America la gueule en vrac et celle ou spiderman est quasi mort, montrent son potentiel.

Par contre, certaines planches pêchent réellement par le manque d’expression sur le visage des protagonistes.


Un bon comics donc, à la structure certes classique mais offrant l’un des plus gros cross-over de l’histoire.


Pour ceux que ça intéresse voici les références du livre, publié aux USA en 2007:

Civil War
Editeur : Marvel
ISBN : 078512179X notez bien cet isbn si vous souhaitez le commander car cette bd regroupe l’histoire entière. A commander dans les bonnes boutiques de BD. (Texte en anglais).

Un autre article sur un bon Comic Book, ici.


Article de Pedro Guacamole aka Flying Ahuacatl & Captain Mexica...

4 commentaires:

StillBallin a dit…

Apparemment ce qui est vraiment intéressant, c'est que ça sort du schéma manichéen traditionnel gentil super-héros contre méchant tout pas beau qui veut contrôler le monde (ou le détruire si il a eu une enfance malheureuse). Ça donne un peu de profondeur aux comics et ça leur enlève un peu de leur naïveté, en tout cas c'est l'impression que ça donne à la lecture de cet article. (au fait fantômette, elle est dans quel camp?)

Testiculman a dit…

Yes, c'est marrant de voir quels héros vont accepter de "trahir" leurs potes pour les envoyer en prison, daredevil sera l'un des premiers à se faire enfermer (forcément il avait rien vu venir le pauvre)et les cas de conscience que cela entraine. D'ailleurs certains vont changer de camp en cours de route.
Quant à fantômette, elle a été rejeté au premier casting, meskina.

lol a dit…

Pedro Winter est largement le meilleur "chroniqueur indé"

Mortel !

Je veux un papier comme ça pour le prochain gazfesse !

Mr Lova Lova a dit…

merci mais j'ai peur qu'en écrivant pour un mag officiel je perde un peu de ma liberté d'écrire mal...Gasface ça devient trop énorme pour mon bic.
Luv