27 mai 2008

Special Guest - Highfly 05 présente "Mock Draft Alternative 2008"...

(Article proposé par un chroniqueur indépendant invité sur ce blog, Highfly 05.)

1 Chicago Bulls : Chicago, à qui tout a raté cette saison, dispose ici d’une chance énorme de pouvoir acquérir un joueur solide, voire une future star, tout en conservant de bonnes fondations. Avec un bilan qui n’est certes pas catastrophique, mais bien loin des espoirs que l’on fondait légitimement sur cette équipe, au vu de l’effectif dont elle disposait, les dirigeants des Bulls auront à cœur de bâtir une équipe solide, dans une Conférence Est faiblarde, afin d’aller chercher les Playoffs.

Selon moi, Chicago devrait plutôt se tourner vers Derrick Rose, qui non seulement est un excellent meneur, avec des capacités physiques époustouflantes, et un très bon sens de la passe, mais est également un meneur d’hommes, avec beaucoup de leadership. Le choix de Michael Beasley me semble peu probable, car Chicago est déjà bien fournit à l’intérieur, même si cela ne casse pas des briques (le choix de Brook Lopez serait plus cohérent) .

Le problème de l’équipe cette saison fut plus un problème de confiance et de cohésion collective que de potentiel, et Michael Beasley semble plus être une incroyable machine athlétique, qu’un exemple de charisme et de leader... Derrick Rose aura cette lourde tâche pour un Rookie, d’assembler une somme d’individualités, très talentueuses pour certaines (Ben Gordon, Kirk Hinrich entre autres), et d’en faire une machine à gagner…plus !

2 Heat :Après une saison cauchemardesque, avec le pire bilan de la NBA, les Heat doivent remettre les pendules à l’heure et reprendre leur place dans la Conférence Est, qui est tout en haut ! Michael Beasley est mon choix pour cette équipe, car avec un meneur pourri de talent lorsqu’il n’est pas blessé, et un ailier qui une fois bien intégré au moule de l’équipe, et lui aussi revenu de blessure, pourra montrer à tous qu’il fut sous-coté à Phoenix, il ne manque plus qu’un jeu intérieur solide à l’équipe pour repartir vers le chemin du mois de Mai…

Car mine de rien, le départ du Shaq a laissé un trou, que dis-je, un gouffre dans la raquette du Heat, même s’il est vrai que le Big Daddy n’était plus aussi dominateur qu’il avait pu l’être auparavant !

3 Wolves : Tous les articles que j’ai pu lire sur la draft prédisent le choix de Brook Lopez pour les Wolves, mais je trouve cette option peu judicieuse : tout d’abord, les wolves possèdent déjà un pivot de talent, peut être l’un des futurs grands intérieurs de la ligue, en la personne de Al Jefferson. Ensuite, et ce n’est que mon avis, le meneur d’Arizona, Jerryd Bayless a plus de talent que mister Lopez.

Certes, Bayless est un choix plus risqué, car son jeu est peut être moins consistant et régulier pour le moment que celui de Lopez, mais la stratégie des Wolves devrait être celle du pari sur l’avenir, car il leur faudra, dans tous les cas plusieurs années pour reconstruire une team solide (à moins d’un gros transfert…). Qui plus est, un meneur de calibre est important pour tout équipe qui souhaite gagner plus et Sebastian Telfair est bien gentil, mais un peu léger je trouve.

4 Sonics : Si je suis mon raisonnement, les Sonics devrait donc plutôt se tourner, contraints et forcés vers Brook Lopez, qui est de toute façon un intérieur solide, qui serait capable de soulager Kevin Durant d’une partie de la marque. A noter que pour la deuxième année consécutive, les Sonics tirent un gros lot de la draft, ce qui augure de bonnes choses pour le futur de cette équipe (regardez les Hawks…Garnett en a fait des cauchemars !)

5 Grizzlies : Avec OJ Mayo, les Grizzlies ont la possibilité d’acquérir un scoreur de caractère, très (trop ?) porté sur l’attaque et adepte du un contre un. La star montante, Rudy Gay ne sera plus la seule menace offensive d’une team qui selon moi, a fait la grosse erreur de laisser partir Pau Gasol pour un veau comme Kwane Brown.

6 Knicks : Cela devient une habitude, la saison a été très décevante du côté de la Big Apple, avec seulement 23 succès pour 59 revers. Dans ce contexte, mon choix se porterait plutôt vers un joueur plus expérimenté que la moyenne : Kevin Love, intérieur puissant, bien qu’un peu petit pour la NBA à son poste, semble être le plus apte à apporter un peu de stabilité à une équipe qui en a grandement besoin. Cependant, il y a fort à parier que la présence de Zach Randolph dans le roster le condamne au banc…

7 Clippers : Un bon gros shooteur à trois points pour les Clippers, peut être un peu trop porté sur le shoot à trois points justement… Je ne m’étends pas plus que ça sur une franchise que je n’affectionne pas particulièrement, car d’année en année c’est toujours le même refrain !!

8 Bucks : Les Bucks m’ont déçu cette saison, car avec un effectif tout de même talentueux, ils n’ont même pas réussi à décrocher un ticket pour les play-offs. Joe Alexander semble être le candidat idéal, à mi chemin entre le poste d’ailier shooteur et celui d’ailier fort. Un joueur de caractère, dans le bon sens du terme, le genre d’homme qui apporte plein de bonnes choses… en sortant du banc.

9 Bobcats : Les Bobcats progressent chaque année un peu plus, et peuvent pour la saison prochaine et avec un choix de draft judicieux, légitimement prétendre à une place en play-offs. Danilo Gallinari semble être un joueur de talent, venant d’Italie, qui malgré sa taille possède une grande qualité de drible, et surtout possède la rigueur et les fondamentaux que l’on acquière forcément en jouant en Europe. Il serait un bon back-up pour soulager Jason Richardson et confirme la bonne forme du basket italien après Bargnani ou Bellinelli (Warriors)

10 Nets : Pour les Nets, il me semble impératif d’acquérir un bon pivot, pour combler le vide dans la raquette. DeAndre Jordan semble être le candidat favori, tant son potentiel est aussi grand que sa taille. Il s’agit cependant plus d’un pari sur l’avenir, un peu comme le fut Dwight Howard lors de son arrivée à Orlando, et il devra fournir une grosse somme de travail pour pouvoir aider le plus rapidement possible les Nets à retrouver les sommets de la ligue.

11 Pacers : Alors là je prends un risque, mais pas tant que ça selon moi, en plaçant le frenchie Nicolas Batum, dans la franchise de l’Indiana. La jeune pousse du Mans, devra prendre en muscle pour espérer s’imposer dans le jeu physique de la NBA, mais possède déjà toute une panoplie de techniques qui font de lui un attaquant redoutable. Ce dont ont besoin des Pacers, constamment minés par les blessures de Jermaine O’neal, et le manque de consistance du reste de l’équipe.

12 Kings : Les Kings ont selon moi, essentiellement besoin d’un meneur pour remplacer Mike Bibby parti en cours de saison chez les Hawks. C’est pourquoi je jette mon dévolu sur Russell Westbrook, meneur véloce de UCLA qui nécessite encore un peu d’apprentissage et musculature pour pouvoir briller. Il sera probablement la doublure de Beno Udrih, qui au passage, m’a réellement convaincu suite au départ de Bibby.

13 Blazers : Les Blazers ont été l’une des surprises de la saison, et je suis le premier à le dire car je n’aurais jamais misé un euro sur leur bilan de 41-41. Ils bénéficient d’une bonne position à la draft et chercheront probablement à consolider leur banc.

Darrell Arthur pourrait être un bon choix et permettrait de solidifier la raquette de Portland, à condition lui aussi de prendre de la masse musculaire et de travailler son shoot.

14 Warriors : Les Warriors ont manqué de peu les play-offs et ont payé cher leur mauvais début de saison. Leur effectif étant talentueux à de nombreux postes, il chercheront aussi à solidifier le banc de remplaçant ainsi que leur raquette.

JaVale McGee dont le nom me fait penser qu’il aurait pu être victime de nombreuses moqueries en France…


Article de Highfly 05...

4 commentaires:

S.T.E.A.C.K a dit…

Tu dis que ce n'est pas un choix judicieux pour Brook Lopez, mais Jefferson est petit et pourrait peut-être se déplacer en 4.

Highfly05 a dit…

Effectivement, après réflection Al Jefferson pourrait et devrait même être décalé en 4... Cependant je persiste à croire que le choix de Brook Lopez est peut être trop sage pour une franchise qui a besoin de changements pour viser plus haut.

Dominique a dit…

Je suis d'accord avec Highfly, Lopez sera un bon joueur, mais il a peu de chance d'être un grand joueur.

Jefferson serait probablement meilleur en 4 mais comme il score déjà presqu'à volonté et ne défend pas, le décaler ne risque pas de trop changer la donne.

Plus de risque dans le choix de draft peut s'avérer payant. D'ailleurs un autre intérieur à la côte du côté des Wolves, et c'est Kevin Love, un autre intérieur trop petit pour son poste NBA (4), mais dont la science du jeu excite les dirigeants de Minnesota.

Highfly05 a dit…

Finalement cette année, mis à part Derrick Rose et Beasley, il n'y a aucune certitude sur le talent des joueurs qui se présentent à la draft. A bien y réfléchir je pense que le choix de Minnesota se fera entre Bayless et OJ Mayo car ils ont tous les deux réalisé une grosse saison freshman dans la conférence Pac 10,et sont capables de dynamiter une défense à eux seuls, tant ils sont talentueux. Bayless s'est plutôt bien débrouillé cette saison dans l'Université d'Arizona, avec 19 pts de moyennes environ par match...