28 février 2008

Un mercato NBA sexy comme jamais... PART II & fin.


Retour à la première partie.

LOS ANGELES LAKERS

Pau Gasol, Trevor Ariza & un deuxième tour de draft 2010 de Memphis contre Kwame Brown, Javaris Crittenton, Brian Cook, Maurice Evans, Aaron Mckie, Mark Gasol et les premiers tours de draft 2008 et 2010 des Lakers.

Bon, c’est simple, Mitch Kupchak le GM jusque là très décrié des Lakers passe maintenant pour un génie et devrait devenir l’ « executive of the year » pour avoir réussi à affoler puis écoeurer tous les autres dirigeants NBA dans l’échange Gasol contre un Mars.
D’ailleurs s’il n’a pas cette récompense c’est une honte, car cette transaction a engendré ce mercato de folie, avec les mouvements pour les acquisitions des Shaq (Suns), Thomas (Spurs), Wallace (Cavs), Magloire (Mavs) et Brown (Bos) voire Brezec (Tor) …

Le cinq majeur des Lakers est ultime, avec Fisher, Bryant, Odom, Gasol & Bynum, sans oublier un banc qui prend de plus en plus son pied dans le collectif angelino. Farmar et Vujacic sont « on fire » depuis le all-star break, et si en fin de saison Ariza & surtout Bynum reviennent aussi en forme qu’ils l’étaient avant leur blessure, Los Angeles comptera assurément sur le meilleur effectif de la ligue.

Plus effrayant, hormis Fisher (qui rêve de piquer à Noah le surnom de Sloggi Jr) le reste de l’équipe a moins de 30 ans, donc vous avez intêret à aimer ces joueurs là, parce qu’ils pourraient bien remplacer les Spurs dans le rôle de favori numéro 1 de la ligue chaque année.

Les deux seuls joueurs libres cet été, Turiaf et Vujacic, devraient resigner, Turiaf étant le meilleur pote de Bryant dans l’effectif et Vujacic est trop précieux actuellement pour que les dirigeants le laissent filer, précieux aussi bien dans son jeu de shooteur fatal mais aussi dans sa faculté à jouer sur le poste 2 et de pouvoir dépanner sur le poste 1 quand Farmar aura pris la place de Fisher.

Par contre, ce serait cool de dire à Gasol qu’il n’est pas dans un rêve et qu’il appartient réellement aux Lakers, plus aux Grizzlies. Il serait donc temps de remédier à l’éradication de cette pilosité faciale dégueulasse qu’il arbore inconsciemment…

Enfin bref, que de bonnes nouvelles pour LA, ce qui doit donner à Radmanovic envie de "danser", si tant est que l'on puisse appeler ça de la danse. C'est plus probablement un code ou un signal décryptable seulement par lui et son entourage... (voir vids)

NOTE : AISHWARYA RAI*, Bollywood, la grande classe pour presque rien…

NEW JERSEY NETS

Devin Harris, Desagana Diop, Trenton Asshole, Maurice Ager, Keith Van Horn, Stromile Swift, 3 Million de dollars et les choix de draft 2008 et 2010 contre Jason Kidd, Malik Allen, Jason Collins & Antoine Wright.

Le mois dernier, je parlais de la reconstruction à venir des Nets, qui voulaient se séparer de leur meneur Kidd — las de ne plus pouvoir retourner en finale — et préparer un départ tonitruant pour des Brooklyn Nets à venir à l’orée de la prochaine décennie.

Pour reconstruire, quoi de mieux que de compter sur l’arrivée prochaine du possible meilleur joueur NBA actuel, Lebron James ? Le rappeur aux lèvres de poisson Jay-Z est l’idole de Lebron (tout comme Karim Benzema boit les paroles fratricides de Rohff ou de la même manière qu’un Cristiano Ronaldo a un penchant pour Ricky « ou la belle vie » Martin) et le chanteur milliardaire serait actuellement en plein lobbying pour faire signer la mégastar à Brooklyn, très à l’écoute de ce que lui dit son gourou.

Mais pour cela, il va falloir sévèrement dégraisser car James ne joue pas gratuitement. L’échange de Kidd corrobore cette volonté du staff de préparer le terrain ; donc exit le vieux meneur râleur pour un welcome jeune marsupilami, un jeune pivot prometteur, des tours de draft et du cash.

Devin Harris était excellent dans sa première année en tant que meneur titulaire pour les Mavs, et Dallas va amèrement regretter cette décision, et ce pas plus tard qu’au mois de Juin. Son duo avec Marcus Williams, autre jeune meneur formé quant à lui par Kidd, devrait rapidement être aussi efficace que celui de Toronto Calderon / Ford, à moins qu’Harris explose carrément et devienne un des meilleurs meneurs de la ligue, ce dont il a la capacité.

En attendant Lebron, il conviendra de continuer le développement des jeunes pousses Boone, Sean & Marcus Williams et Harris, tout en essayant de récupérer le maximum de jeunes joueurs prometteurs et des tours de draft contre les seuls joueurs qui ont réellement de la valeur, Carter et surtout Jefferson, très bon mais qui fait doublon avec James.
(Pour plus d'infos sur cette probabilité, allez voir: l'article du journaliste Adrian Wojnarowski de Yahoo Sports)

NOTE : SASHA GREY, c’est jeune, prometteur et ca risque de devenir d'un hardcore inédit …


PHOENIX SUNS

Shaq contre Shawn Marion & Marcus Banks.

Qui est MacPherson ? Une ancienne très grande star dont tous les mammifères dotés d’un pénis aimeraient qu’elle s’occupe de leurs « balls ». Shaq, c’est pareil, tout le monde a voulu à un moment de sa carrière évoluer avec lui, pour voir à quel point le jeu est facile et agréable quand il monopolise l’attention de 3 joueurs une fois en possession de la balle près du panier.

Tous les deux ont également été « The Body » : Shaq celui imparable de la NBA et Elle celui dénudé des rêves de plusieurs générations d’hommes.

Même si l’âge a modifié la superbe de ces deux créatures, les restes sont bien plus que ce qu’il faudrait pour régaler les fanatiques de leur deux disciplines respectives, les photos à moitié nue sur la plage et quelques cocktails à Monaco pour l’ex-mannequin et les titres NBA pour un « Big Cactus » pas encore desséché.

Beaucoup de personnes ont critiqué le mélange de cette vieillesse avec la fougue et la jeunesse qui les entoure : MacPherson qui, avec ses 45 années, s’occupe d’un jeunot de 21 ans qui mérite la mort et Shaq a rejoint l’équipe la plus active offensivement de la ligue (même si Nash et Hill sont en fin de parcours eux-aussi), mais c’est bien mal connaître Shaq pour croire que son envie de gagner n’existe plus.

82 matchs de qualité ne sont plus réalisables à ce stade de sa carrière, surtout en ayant subi les fautes les plus diverses lors d’une carrière Hack-a-Shaquienne ; cependant, en playoffs, lorsque les espaces doivent se resserrer, les équipes adverses auront le désagréable casse-tête de devoir laisser Shaq écraser en 1 contre 1 l’intérieur adverse, ou de choisir la solution prise multiple, libérant alors un Stoudamire qui revit déjà depuis qu’il a pu retrouver son poste de prédilection, ce qui en soit est une mauvaise nouvelle pour les cercles des enceintes de la ligue.

Ne croyez pas que Shaq soit venu à Phoenix pour sa défense, il n’a jamais été doué et volontaire dans ce domaine ; il est aux Suns pour libérer encore plus d’espaces pour ses coéquipiers, toujours très friands de ce genre de cadeaux.

Et quant à la branlée subie contre les Pistons, c’est juste une excellente base de travail pour cette équipe, qui a toute la fin de saison pour se préparer et mettre « Diesel » dans les meilleurs dispositions...

NOTE: ELLE MACPHERSON, c’est un peu vieux mais encore ô combien très excitant…


Transactions de moindre importance :

- Dixon à Detroit, histoire d’avoir un shooteur fiable de plus une fois que sonnera l’heure des playoffs…
- Wells & James à New Orleans, pour rajouter de la profondeur de banc aux Hornets, la grosse carence de cette formation…
- Bobby Jackson & Green à Houston. Jackson apporte son expérience et surtout libère les Rockets du mauvais contrat de Mike James, tandis que Gerald Green est un pari qui pourrait s'avérer être une super affaire si le jeune dunkeur développe son jeu aux côtés de son nouveau mentor T-Mac…
- Mohammed à Charlotte, pas vraiment le prophète espéré et à plus de 6 millions de dollars de salaire la saison, c’est plus une erreur de casting qu’autre chose, même s’il est capable d’aligner de bonnes stats dans une mauvaise équipe…
- Thomas aux Spurs, histoire de soulager Duncan et Oberto quand il faudra défendre sur les nouvelles raquettes dominantes de la conférence Ouest, celle des Suns et Lakers. Et si son shoot à 4-5 mètres est opérationnel, alors il forcera les raquettes à s'écarter pour les rush de TP et Machete
- De grosses économies de la part des Kings & Grizzlies, qui en échangeant leur star pour des joueurs en fin de contrat, préparent bien l’avenir…
- Brezec à Toronto, histoire de crééer un peu d’émulation pour le grand Bargnani et de compter sur un grand pour les grosses batailles des raquettes à venir, idem pour PJ Brown aux Celtics...
- Korver aux Jazz, une superbe affaire, car il est le genre de shooteur qui force les défenses à s’écarter, pour laisser travailler The bouze dans la raquette…
- Magloire à Dallas, très bonne opération pour remplacer dans un autre style Diop, cédé aux Nets. S’il retrouve son niveau de 2004, où il a été pistonné pour le All-Star Game, Dallas aura une raquette dangereuse, bien mise en exergue par le dernier cowboy de la NBA, Jason the Kidd…
- Cassell & Giricek devraient bientôt être libérés de leurs contrats, et pourront signer dans une grosse équipe en vue des playoffs, tout comme Barry. Il y a du monde au portail pour ces trois joueurs, qui intéressent les Suns, Celtics, Spurs et Mavericks, les poids lourds de la ligue. Antoine Walker aimerait les imiter, mais les Wolves ne sont pour le moment pas pressés pour lui faire cette fleur…
A mon avis, si contre toute attente Cassell s’engageait avec les Cavs, cette équipe serait à deux doigts d’effrayer tout le monde une fois la fin de saison arrivée, car l’effectif serait très complet et homogène, autour de l’exploseur de défense numéro 1 de la NBA, Lebron James…

* c'est elle qui chante le morceau proposé.


4 commentaires:

Anonyme a dit…

Kwame = 1 mars ? Meme si la formule employée est très drole, elle est quand meme surprenante venant du seul fan francais (en tout cas ayant acheté son jersey) de du joueur :D

Tres bon article(s) par ailleurs...Bel esprit les hotesses :D

flash

Dominique a dit…

En fait j'ai acheté son maillot pour 15 dollars aux Etats-Unis lorsqu'il etait encore aux Wizards, et si on regarde ses stats en carrière, il etait pas aussi mauvais en 2003-04, plus fin et rapide que maintenant.
Je me rappelle d'un match contre les Kings ou il avait torpillé (du 30pts 20 rebonds) un Webber alors encore très bon.
Erreur de jeunesse, mais je crois toujours en son potentiel, histoire de rentabiliser un jour les 15 dollars :p
Sinon merci pour les articles; quant aux hotesses, elles meritent bien d'etre plus mises en avant !!
Puis si Kwame retrouve un physique plus longiligne et moins pataud, il peut devenir un joueur correct!!!
I still believe...

greg a dit…

ouais cool les articles, par contre j'ai relevé trois anomalies dans tes textes : depuis quand "arbore" "corrobore" et "emulation" font-ils partis de ton vocabulaire limité ?? On est réunionnais ou on ne l'est pas, faut savoir bordel !

Dominique a dit…

La Réunion > Le Mexique...