14 juillet 2009

Etat des lieux : Division Atlantique - Boston Celtics

.
Les transactions estivales sont loin d'être terminées, mais on peut déjà établir une avant-première des effectifs actuels.
Pour commencer ce tour d'horizon des équipes de la ligue, voilà la meilleure et pire franchise de la division atlantique :

Les 7 Salopards

Voilà la vraie équipe à haïr, plus que les Spurs et leur jeu somnolent. Boston version 2009/10 s'apprête à être le remake NBA des 7 salopards.

Avec l'arrivée de Rasheed Wallace aux côtés de Garnett, les Celtics se retrouvent avec la raquette la plus pénible de l'histoire (Shaq à la place du Sheed aurait fonctionné). Talentueux au possible, ces deux joueurs sont également célèbres pour avoir la bouche ouverte en permanence.
  • Rookie, Wallace s'était engagé dans une bagarre avec Charles Oakley, l'ex stoppeur des Knicks. Bon ok, il avait pris la précaution d'y aller avec Juwan Howard, mais comme il débarquait juste de North Carolina, il avait le droit... Il a ensuite fait une carrière respectable mais carrément honteuse quand on sait le talent qu'il avait à son apogée. Duncan et Garnett n'ont jamais eu autant d'outils qu'il a, et je ne vois qu'un Coleman voire un Webber affuté et en pleine forme pour entrer sur le terrain avec autant de talent.
    Hélas la volonté de s'imposer sur le terrain et l'individualisme plus prononcé des deux premiers ont fait la différence. Wallace ne semble pas aimer le costume de patron, un habit lourd à porter qui oblige à ne pas dérailler. Ce qui lui importe, c'est de se faire respecter en tant qu'homme. Le respect du joueur, c'est à voir...
  • Garnett n'a jamais mis personne KO dignement (le suckerpunch sur Wally Szczerbiak à l'entrainement ne compte pas), mais cherche avec insistance celui qui finira l'œuvre géniale commencée par Anthony Peeler (ici pour un max de plaisir).

Cependant, l'envie de détester cette équipe n'émane pas uniquement de la raquette. Voilà le reste des salopards qui devraient permettre à cette équipe de jouer crânement sa chance pour le titre.

Pierce, Perkins, Rondo, House et un salopard surprise complètent ce beau tableau...

  • Paul Pierce n'est jamais redescendu sur terre depuis que le Shaq lui a donné le surnom de "the Truth". Refusant de concevoir la possible maîtrise de plus d'une langue de journalistes, il avait confié l'an dernier à un journal espagnol qu'il était le meilleur joueur du monde...
  • Kendrick Perkins a pour lui d'avoir vite cerné ses limites et a découvert son Graal : envoyer des patates et jouer des coudes pour se frayer son chemin (ou pour protéger ses partenaires) allait lui offrir une carrière plus réussie qu'un Eddy Curry pourtant beaucoup plus doué.
  • Rondo se prend désormais pour un des meilleurs joueurs du monde pour avoir très bien figuré lors de séries de playoffs contre un rookie (Rose) et un joueur plus célèbre pour son passé de streetballer que de joueur NBA (Alston). Il a d'ailleurs la fâcheuse tendance à arriver en retard aux entraînements, ce qui tente Ainge de l'inclure dans une transaction permettant à Boston de survivre lors de futurs chocs de playoffs contre Cleveland ou Orlando.
  • Eddie House se prend pour John Starks alors qu'il n'arrive pas à enquiller 10 points de moyenne sur une saison. S'il jouait aux Clippers, la ramènerait il autant? Bien sûr que non, il est et ne restera jamais qu'un joueur unidimensionnel. C'est comme si le Steve Kerr de la grande époque se mettait à faire le dur et à chauffer tout le monde après chaque tir primé. Inconcevable...
  • Au foot, on dit souvent que le public est le 11ème homme. Soutenir une équipe comme celle-là offre à ce public le maillot du 7ème salopard, le pire avec celui de Garnett...

Malgré une attitude générale qui sera simplement "too much" et donc détestable, cette équipe devrait offrir un basket de très grande qualité, avec de l'engagement et des rotations défensives exceptionnelles, et un jeu offensif difficilement maîtrisable.

Si, à Orlando, Bass est aussi bon sur 35 minutes qu'il pouvait l'être à Dallas sur 19 et que la mayonnaise Shaq-Lebron ne tourne pas au vinaigre, Boston sera simplement la troisième meilleure équipe de l'Est une fois l'heure des playoffs venue.
Mais si les deux cas susdits ne se déroulent pas comme prévu, alors Boston pourrait offrir à LA une revanche pour le titre.


Ok avec des "si" Sharapova et Shakira me prendraient en bouche à l'heure ou j'écris ces lignes, mais c'est aussi ça la preview...

Dominique...

5 commentaires:

Dayi & Co a dit…

Tellement d'accord avec toi sur le cas du Sheed. Le mec sait tout faire. Défendre sur n'importe quel intérieur, super jeu de passe, grosse vision de jeu, bon shoot extérieur, aime se bagarrer et surtout un magnifique fade-away jumper digne des meilleurs arrières de la league.
Mais ça reste aussi un mec pas malin qui n'a jamais été régulier par manque de motivation (d'intelligence?)

Le Marat Safin du Basket quoi.

Nyde a dit…

Ouais enfin décrire les Celtics comme les pires salauds de la ligue c'est un peu abusé, la suffisance et la prétention des Lakers me donne beaucoup plus envie de gerber. Et puis franchement penser que Orlando et Cleveland sont au dessus de Boston lorsque KG et tout le monde est la , c'est franchement abusé ....

Nyde a dit…

Et puis bon comme 99 % des blogs & sites d'infos sur le basket en france, il n'y en a que pour Kobe et ses starlettes fragiles ( Pau Gasol si tu es avec nous ) et les Celtics passent pour les vilains qui ont taper les fesses à Kobe en 2008. Ben ouais mais bon, ils sont meilleurs aussi :)

Dominique a dit…

Je serais entièrement d'accord avec toi si les stars des Celtics avaient 3 ans de moins.

Le poids des années s'alourdit, et les jambes des Garnett, Pierce, Allen & Sheed ne seront que de plus en plus lentes.

Les Lakers proposent le plus beau jeu quand Bryant ne tire pas la couverture. Ce n'est pas pour copier les autres sites/blogs, c'est une réalité.

Bynum, Odom, Gasol, Artest, Bryant, c'est trop jeune, complet et expérimenté maintenant.

DAR8 a dit…

J'ai vu le match de pre-saison BOSTON vs CLEVELAND, et Boston c'est du costaud (en plus il jouait sans Garnett et Allen). Du côté de Cleveland, ça a été sans West... encore !

Et embrouille, il y a bien eu, entre les 2 Williams, Mo des Cavs, et Shelden des Celtics. Bon ça s'est calmé, mais ça va dans le sens de l'article de Dom', où le talent sportif va devoir être fortement secondé par le psychologique et la zen attitude face à Boston !

Quant à la critique vis à vis de House, il a toujours été utilisé en 6ème homme, mais que ce soit à Phoenix, New Jersey ou Boston, à chaque fois que je l'ai vu joué, il plantait ! Moi je l'aime bien ! :D