06 mai 2009

Et si le coupable était DD?

.
Demi-finale retour de league des champions. Chelsea 1 - Barcelone 1 (aller 0-0)

Parce qu'il a été celui qui portait sur son dos le club français le plus populaire, tout lui est pardonné.

Pas ici.

La veille, sur RMC, Daniel Riolo traitait Christiano Ronaldo de garce. Ce soir, la vraie garce et le responsable de l'échec de Chelsea n'est pas Hiddink, stratège qui a su rendre le grand Barca quasiment stérile avec une équipe physique et sans génie de percussion*.

Ce soir, la vraie garce, c'était Didier Drogba.

Meilleur attaquant du monde avec Zlatan une fois qu'il a la balle dans les pieds, l'ivoirien a la fâcheuse tendance à s'écrouler pour rien dès qu'un ballon est hors de sa maîtrise.
Au moment où il perd la balle, il semble aussi meurtri qu'un anus qui a connu la visite musclée d'un Nacho Vidal toujours perforant.

Il en rajoute toujours des tonnes, à l'instar d'un Divac à son apogée théatrâle des séries LA Lakers vs Sacramento Queens (appelation made in Shaq).
Et ce soir, sa mise en scène a été fatale à son équipe. A force de faire semblant d'avoir mal partout dès qu'il perdait une balle, avec en prime un semblant de démarche boitillante suite au contact qui a entrainé l'expulsion d'Abidal (décidément grandiose dans les matchs décisifs), son coach a fini par le sortir.
Préserver la santé de son meilleur joueur, c'est logique. Sauf que là, il n'avait rien du tout, sauf une coupe de cheveux illégale.

En chialant toute la soirée, il s'est fait remplacer alors que son équipe avait le match en main.
S'il avait pu jouer comme un homme et la brute qu'il sait être quand il se lance face au but, Barcelone ne se saurait pas amusé à jouer avec un seul défenseur dans les dernières minutes, car si Anelka, toujours aussi élégant que décevant, ne peut rien faire face à un Yaya Touré voire Piqué (...), la puissance et conservation de balle de Drogba aurait garanti encore quelques occasions franches.

Détail marrant lors de sa sortie, il offrait une moue hideuse dont lui seul a le secret, mais on pouvait presque lire dans son regard :
"non ne me sors pas Coach, c'est une feinte, j'ai pas mal"

Après le rouge de la finale de l'an dernier, son comportement l'a envoyé sur le banc cette année, pour le même résultat de son équipe : la loose. Sans faire une gestion de la pression made in Pepe (voir l'action de l'année ici), Drogba a décidément d'autres problèmes que ce truc qui lui fait office de tifs.

Et ce soir, la vraie garce, c'était Didier Drogba...

Maintenant, c'est une bonne chose pour le football que la finale soit Barcelone - Manchester, car le remake de l'an dernier (Man - Chel) se serait probablement soldé par un même match nul dans tous les sens du terme. L'opposition des catalans contre les diables rouges promet au moins des buts et des grandes chevauchées. Un Ronaldo "on fire" va perforer la défense expérimentale de Barcelone, tandis que Messi & Iniesta vont tourner en bourrique les latéraux points faibles de United.


*hormis un Malouda atomique qui a sorti une performance OL collector pour dominer celui injustement considéré comme le meilleur latéral droit du monde par les micros vendus à la cause Blaugrana de TF1 (Maicon & Ramos lui sont supérieurs).
Dominique, légende du foot de campagne.

9 commentaires:

DAR8 a dit…

Bien d'accord sur la comédie de Drogba !!! :@


sinon, t'aimes pas Evra lol ? franchement à Manchester il assure, pas comme en EDF...

Kungfoutre Master a dit…

il est bien lol cet article


il a vraiment dit ça Daniel Rigolo ?

Dominique a dit…

Ouep, Daniel Pasrigolo a balancé ça. Il disait genre que ça fait partie du charme.
En gros, il trouve un contrepied pour jouer le casse couille de service. Un peu à la métrosex made in Salvador.

Sinon, Dar8, Evra je ne suis pas trop fan, tout comme Clichy ou Abidal d'ailleurs. Les latéraux français me font gerber. Comme disait un pote champion du monde de billard, c'est fou que le brésil ait le choix entre Alves et Maicon. Pas le même côté, c'est vrai, mais ça reste du top top niveau.

En France, la meilleur défense possible serait de mettre Malouda arrière gauche et Lass à droite. C'est dire à quel point c'est la dèche.

En France, soit ça attaque bien, soit ça défend bien, mais interdiction de faire les deux...

J'espère qu'Evra se fera déboiter par Messi, car comme Courbis j'aime les latéraux habiles offensivement, mais je ne suis pas serein quand le débordement et le centre devient un point plus fort que la défense, qui devrait être leur force première...

DAR8 a dit…

en defenseur français, y'a que Evra et Mexes que j'aime bien, même si encore une fois, ils n'assurent qu'en Championnat.

Comme tu dis, c'est la dèche ! Je renie pas les qualités de Malouda (il provoque bien sans tomber dans la comédie, et tourne les duels souvent à son avantage), par contre Lass... nope... j'ai pas du le voir ds un grand jour encore...

Dayi & Co a dit…

Tu es sur avec Evra qui doit pas être loin d'être le meilleur latéral gauche du monde.
Je pense que tu fais une confusion sur le rôle de latéral:
Un latéral est avant-tout la pour défendre (défense sur l'homme, alignement et aide des centraux) et apporter des solutions aux joueurs de couloir. Evra est parfait dans ce domaine.
D'ailleurs, quand je parle d'apporter des solutions, je ne parle pas de prendre la balle, de dribbler un mec et d'adresser un caviar mais de donner des solutions au MO afin qu'il se serve de l'appel pour effacer un ou deux adversaires...

Sinon, Drogba est une pleureuse c'est vrai mais si en 1ere mi-temps, le penalty est sifflé (faute d'Abidal sur lui), alors il a une attitude différente. Devant l'adversité, on a tendance à accentuer les chutes. Drogba a senti que l'arbitre ne sifflerait rien alors il a voulu accentuer les fautes Catalanes!
Perso, je vois un penalty sifflé sur lui et une faute de Yaya Touré en tant que dernier défenseur (à l'exterieur de la surface)
Sur cette action, il a justement fait l'erreur de vouloir tenir debout alors que le Milieu Ivoirien le ceinturait.. On connait la suite

Dominique a dit…

Deschamps le disait au micro de RMC, Evra est un super attaquant, mais très mauvais en duel défensif.
A chaque fois qu'il a un ailier vif et rapide, il ramasse.
Ses duels contre Lennon, l'ailier sprinteur de Tottenham, montrent rapidement ses limites.

Après, latéral gauche, Zhirkov, futur joueur de Chelsea, est largement le meilleur du monde. Aucune contestation possible là. D'ailleurs, Hiddink a arrangé son transfert comme cadeau d'adieu.

A l'Euro il était un des 10 meilleurs joueurs de la compétition, et à Chelsea, il sera dans le top 3 de l'équipe à coups sûrs.

Dayi & Co a dit…

Sa prestation face à Lennon, je m'en souviens très bien.. C'était lors du dernier Mu-Tottenham.
Ok pour la 1ère mi-temps ou Evra était débordé (en partie à cause de Ronaldo qui ne défendait pas)

En revanche, tu oublies sa prestation face à Walcott qui a le même profil que Lennon, sa demi-finale de C1 face à Barcelone l'an passé ou il avait relativement limité Messi ou le match à Porto ou il n'a jamais été passé.

Quant à Zirkhov, attendons de le voir prouver au haut niveau.
D'ailleurs, je comprend toujours pas la hype autour de la séléction Russe en 2008. C'était pas mal, ça jouait bien à la balle mais concrétement, quelles grosses performances?

Dominique a dit…

La Russie était la deuxième meilleure équipe de l'Euro. Ils ont craqué par inexpérience sur la fin, mais ils seront là au mondial.

Evra n'est vraiment pas si fort que ça en défense, par contre il complète bien ses milieux en attaque.

Lennon est plus percutant que Walcott, qui a tendance à dormir pendant de longues minutes avant de faire un Rush.

Enfin, si ça ne tenait qu'à moi, je testerais tous les milieux déf qui ont un physique explosif en latéral, car jouer sur un côté après avoir été formé dans l'axe est vraiment plus facile, surtout dans la gestion du pressing.

Lass avait été énorme en EDF.
Kaboré s'en sort très bien, et pourrait devenir un très bon joueur à ce poste.
Un Toulalan est précieux au milieu, mais il serait énorme en latéral.
C'est triste, mais en France, c'est souvent les moins bons joueurs qu'on met sur le côté de la défense, et ce, dès les catégories de jeunes.

Jean François Jodart, entraineur de l'EDF championne du monde en 2001 l'avait dit. Si un jeune veut devenir professionnel, c'est au poste de latéral que c'est le plus facile tant le niveau est en retard.

Quant on voit les latéraux de l'OL, septuple champion de France : Clerc, Reveillère, voire Grosso, c'est hallucinant que des joueurs puissent être internationaux de grosses équipes sans être des joueurs un minimum complets.

Les génies au poste de latéral défensif, c'est tout simplement pas trop dans la culture européenne.

PS - Que des numéros 10 dans ma team comme dit la chanson.

Dayi & Co a dit…

Bonne analyse, c'est clair que le poste de latéral n'est pas très prisé. Beaucoup d'ailiers reconvertis comme au Brésil ou de défenseurs centraux trop petits.

Mais attention à tes exemples, car aucuns n'a réussi à prouver sur la durée, qu'ils pouvaient être performants en tant que latéral.