20 août 2008

Bomboclaat - Wings of Beijing.

Avant de reprendre le rythme du site en mi-Septembre, je ne pouvais garder ma langue — ou plutôt ma plume — au calme après ce qu'il vient de se passer.

Le plus beau moment sportif de l'année, voire de la décennie, vient de se produire aujourd'hui avec l'ovni Jamaïcain Usain Bolt.

La grande gazelle a pris la possession du record du 200m, propriété de Michael Johnson* qui — avec ceux de Sotomayor & Bubka — semblait intouchable.
Tout cela après avoir amélioré son propre record du monde du 100m lors de la finale Olympique.

Usain Bolt est l'homme le plus rapide du monde. Rien à ajouter.

En fait si, il n'a que 22 ans et n'a pas fourni un effort de bout en bout sur 100m et était fatigué en fin de course sur son 200m, couru avec 1 mètre par seconde de vent défavorable. Grosse marge de progression, donc...

Effrayant...

Et plus fort encore , il ne semble pas soulever autant de questions sur l'origine de ses performances que les précédents détenteurs des records des deux disciplines dont il est désormais le roi absolu.

Et finalement, comment ne pas avoir pitié de ses rivaux, qui doivent désormais s'entraîner pour viser la deuxième place, la place de numéro 1 du sprint mondial étant définitivement inatteignable pour les années à venir. Pauvre Asafa Powell, qui a donné la réponse aux interrogations formulées ici...

Usain Bolt

Record du monde du 100m (9"69 sec) & Champion Olympique
Record du monde du 200m (19"30 sec) & Champion Olympique

*(L'ancien record du monde : 19"32 soit 2x100m et surtout une deuxième partie de course chronométrée en 9"20)

Les liens en vidéos ici dans quelques jours, une fois la fin de la chasse aux images effectuée par la censure.

3 commentaires:

pedro a dit…

j'me disais bien que t'allais en parler, tu kiffes trop dès qu'un renoi remue un peu les fesses.
Il m'a fait chialer sur 100M, il se paye le luxe de se relacher les derniers 10M et pète quand même le record du monde, c'est grave !

Dominique a dit…

Idem, trop d'émotions sur son 200m.
Ca se voyait trop qu'il voulait tout casser et après son virage de malade, pas question de lâcher l'effort, il a tenu et a même plongé la tête sur la ligne.
Tout le monde ne parle que de Phelps, mais lui est le vrai roi des JO.
Phelps a tout gagné, sauf les deux épreuves reines de la natation : le sprint pur.
Bolt est le plus rapide du monde et pourrait, selon les spécialistes et son coach, dominer le 400 mètres aussi facilement, mais il trouve la distance trop fatiguante...
Dommage pour Asafa Powell, mais vive Usain Bolt.

flash a dit…

Pour moi, le 100 mètre fut bien plus bluffant et plus fort au niveau des émotions...
Sur le 100m, la déflagration fut énorme du fait de son attitude en cours de la course. SUr le 200, il n'y avait plus le meme effet de surprise, même si la performance reste extraordinaire !

Néanmoins, respect. Apparement ses performances iraient à l'encontre de certains scientifiques qui affirmaient que la limite humaine était de 9'60. Avec Usain, les 9'50 sont atteignables...

Flash

Flash