12 juin 2008

SPORT ACTION BASKET - Classement Scratch, Shooting Guards

(Cet article est un travail de groupe entre Unlimited NBA et ses chroniqueurs indépendants.)

Après le classement des meneurs, inspiré d'un défunt magazine, voilà le classement des arrières:

NUMERO 1

DOMINIQUE - Kobe Bryant : En 2003, une jeune groupie offrait son corps à un Kobe Bryant sur le point de devenir le nouveau visage de la ligue. Comme ce dernier a beaucoup travaillé le backdoor en sortie de triangle, il veut mettre en pratique ses nouveaux acquis sur la belle qui se dit qu’un Black Mamba dans le rectum ça doit faire mal. Son verdict : il l’a violé en trahissant sa confiance. Cette saison, 28 (voire 29 si Boston passe à la casserole) défenses NBA ont subi le même traitement hémorroïdal.

MW - Kobe Bryant : Certains disent que Superman porte un pyjama Chuck Norris. Roger Federer, lui, porte la ligne de vêtements de Kobe. Enough said…

STILLBALLIN - Kobe Bryant…no comment. Sinon, vous ça va ?

KORVER - Kobe Bryant : Le meilleur joueur de sa génération, donc forcément le meilleur arrière. Pas de débat.

HIGHFLY 05 - Kobe Bryant : Tellement de choses à dire sur cet incroyable compétiteur, capable de prendre un match à son compte et d’affoler les compteurs…MVP en puissance, déjà triple vainqueur du titre NBA, il ne lui manque plus que SON titre à LUI ! Sûrement le meilleur basketteur du XXIé siècle !

FLASH Kobe Bryant : No need to justify. Au sommet de la planète basket. What else ?

NUMERO 2

DOMINIQUE - Manu Ginobili : Paris est magique. Non, c’est une blague. Par contre, Gino l’est. Malgré des playoffs cahin-caha causés par une cheville meurtrie, Ginobili a définitivement prouvé cette année qu’il faisait partie des meilleurs joueurs NBA. Gino, c’est le Leo Messi du basket, un gaucher génial qu’on n’arrête pas une fois lancé.

MW - Dwyane Wade : Année noire pour Wade avec ses blessures et le niveau déplorable de son équipe. Mais en bonne santé, Wade est un joueur formidable et un vrai battant. Miami n’a pas trop de souci à se faire.

STILLBALLIN - Manu Ginobili…personne ne peut vraiment le limiter en attaque. Ses coups de chaud sont souvent synonymes de victoires, et comme ça lui arrive à presque chaque match… Il y en a qui joue le jeu, lui, il se joue du jeu.

KORVER - Dwyane Wade : Vraie bombe en attaque, inarrêtable aux alentours du cercle. Pas le sens de la passe d'un vrai PG mais quand même, rebondeur plus que correct et vif en défense. Compétiteur né.

HIGHFLY 05 - Dwyane Wade : Malgré une saison gâchée par des blessures à répétition, Wade reste un incroyable joueur, au physique impressionnant (bien que fragile) et qui, il ne faut pas l’oublier, a tout de même déjà un titre à son actif…

FLASH Dwyane Wade : malgré une saison sabbatique, Wade reste un joyau à l’état pur. Ne pas oublier qu’il a scoré 36 pts en finale Nba. Capable de dépuceler n’importe quelle défense à coup de pénétrations supersoniques !

NUMERO 3

DOMINIQUE - Tracy McGrady : Un chiffre, 22. Pas les mensurations du vrai Black Mamba mais le nombre de victoires de rang qu’a aligné Houston cette saison. T-Mac, que l’on dit soft et enclin aux blessures à répétition, fait partie de ces électrons libres qui, dans un bon jour, peuvent emmener une équipe de bras cassés vers les sommets.

MW - Manu Ginobili : Son trophée de meilleur sixième homme ne doit tromper personne, il ne fait que montrer à quel point Crazy Manu est dévolu à son équipe. Le véritable atout offensif des Spurs.

STILLBALLIN - Allen Iverson… Tout simplement innarêtable. Si seulement il pouvait lâcher la balle de temps en temps.

KORVER - Gilbert Arenas : Un doux malade, dingue de basket comme le sont les plus grands. Scoreur compulsif, leader sur le terrain et perfectionniste qui plus est ce qui devrait lui permettre d'encore progresser dans tous les domaines du jeu si besoin est.

HIGHFLY 05 - Allen Iverson : un prédateur ultime en attaque, un mental à toute épreuve, qui lui a notamment permis de dominer la ligue malgré sa taille modeste. Malheureusement, ses frasques et son CV vierge de tout titre NBA entachent quelque peu une carrière de futur Hall of Famer !

FLASH - T-Mac : le joueur le plus soyeux de la ligue. A récemment ajouter une case « collectif » à sa palette de jeu déjà bien étendue. Cette année, il a prouvé qu’il pouvait être un leader, manque plus qu’un tour de playoff à passer !

NUMERO 4

DOMINIQUE - Brandon Roy : Roy devrait presque être comptabilisé parmi les meneurs tant sa vision du jeu et son altruisme est l’élément fondamental du jeu de Portland. Très bon dribbleur et suffisamment puissant pour pénétrer à volonté, il est celui qui propulsera les Blazers vers les sommets, pas Oden ni Aldridge.

MW - Allen Iverson : Un choix peut être un peu forcé. Des jeunes joueurs talentueux pourraient entrer dans ce classement (Brandon Roy, Monta Ellis, Kevin Martin…). Seulement en attendant leur heure, Allen Iverson continue, à 33 ans, à afficher des stats impressionnantes et à amener une intensité inégalée dans le jeu.

STILLBALLIN - Brandon Roy… sobre et efficace, d’une constance à toute épreuve, il est le véritable maître d’œuvre de son équipe. Et puis, il prend le match à son compte quand c’est nécessaire ; la marque des grands.

KORVER - Allen Iverson : N'a certainement pas fait le choix du siècle en allant s'entourer de flambeurs à Denver mais reste capable d'illuminer un match à lui tout seul. Arrière sous dimensionné, a compensé toute sa carrière par une technique hors norme.

HIGHFLY 05Manu Ginobili : un sixième homme de luxe, un joueur un peu trop sous côté selon moi, car sa pâte gauche peut faire des malheurs à n’importe quelle défense !

FLASH - Joe Johnson : Leader de la jeune équipe d’Atlanta, Joe Johnson est largement sous-estimé à l’heure actuelle. En attaque, il sait tout faire et il a prouvé à de maintes reprises qu’il pouvait être clutch. Doit confirmer en playoffs dans les années à venir.

NUMERO 5

DOMINIQUE - Danny Granger : Le choix de la provoc ? Pas forcément. Depuis les festivités du All Star Week End, Granger cartonnait tout le monde, du genre 23 points 7 rebonds par match. Indiana n’a fini qu’à une victoire de la 8ème place des Hawks pour les Playoffs et l’émergence du polyvalent 33 des Pacers n’y est pas anodine. Capable de jouer 2, 3 voire 4, il a explosé cette année et sera All Star l’an prochain. Il n'a rien à envier à Rip, AI, Allen ou Johnson.

(A noter qu’un Dwyane Wade apte au combat est logiquement numéro 2 du classement.)

MW - Tracy McGrady : T-Mac à la poisse. Il peut être par moment aussi impressionnant que Kobe mais enchaîne les blessures .13 points en 33 secondes, 22 victoires d’affilée mais jamais de deuxième tour de playoffs. Poissard.

STILLBALLIN - Richard Hamilton…Certainement moins talentueux et moins complet que d’autres à son poste, ses exceptionnelles capacités de shooteur (trois points, mi-distance) et surtout son jeu sans ballon (le meilleur de la ligue) créent d’innombrables brèches dans les défenses dont profite goulûment son équipe. Là où certains font des stats, lui fait gagner des matches.

KORVER - Tracy McGrady : Plombé par les blessures depuis quelque temps, il a quand même emmené une bande de gamins en playoffs sans son grand Chinois de service. Toujours capable de tuer un match à lui tout seul même s'il lui arrive de plus en plus souvent de dévisser sévère. Semble de plus en plus concerné par la notion d'équipe.

HIGHFLY 05 - T.McGrady : A l’inverse de Ginobili, un joueur au potentiel énorme mais peut être sur estimé et qui n’a jamais réussi à emmener son équipe au second tour des play-offs. Il a peut être aussi beaucoup perdu de ses capacités en attaque, depuis ses nombreux pépins physiques.

FLASH - Brandon Roy : Attention, future star en devenir. Déjà impressionnant cette année, il risque de faire très mal dans un futur proche avec Portland (attention à eux). Shooteur ultra-fiable, pas égoïste pour un sou, ressemble beaucoup à T-Mac au niveau de la classe…


Article de Dominique, MW, Stillballin, Korver, Highfly 05 & Flash...

4 commentaires:

Flash a dit…

Putain les mecs, j'ai oublié Ginobili...Le mettre derrière ROY, c'est limite si je mérite pas une lapidation par une horde de fans de Boca! Il est juste magique le gars, avec des appuis et une elasticité hollywood chewing-gum !

Le problème avec lui, outre le fait qu'il joue au Spurs (donc un rendement limité en SR), c'est qu'il est quand même un peu trop irrégulier...

Concernant IA, j'ai hésité, puis je me suis dit qu'il avait fait son temps, tout simplement...Mais pareil que Gino, c'est un doux malade, dommage qu'il soit aller s'enferrer à Denver!

Highfly05 a dit…

"Capable de dépuceler n’importe quelle défense à coup de pénétrations supersoniques !" Une citation que je risque d'utiliser souvent s'il n'y a pas de copyright! Sinon, une chose est clair, on tombe plutôt d'accord sur le numéro un, remarque,comment ne pas être d'accord!!

StillBallin a dit…

Si seulement Cédric Ferchaud jouait en NBA...

Dominique a dit…

De quoi on se plaint, on a tout de même Ramon Sessions ! Quiconque a entendu parler de Bangbus fera le rapprochement :p