20 novembre 2013

Toronto à l'heure du choix fatidique ?

Dominique

Dwane Casey sera-t-il le premier coach licencié ou sera-t'il maintenu en vue de la draft 2014 ?

Le 31 Mai 2013 la direction des Raptors a offert le poste de General Manager au dirigeant de l'année 2012-13 : Masai Ujiri, en provenance des Denver Nuggets. Réputé maître ès reconstruction de franchises en perdition, il doit offrir à la ligue une franchise canadienne de haut standing, d'autant plus que le basket devient de plus en plus intéressant chez le voisin nordique des USA avec les arrivées subites dans le panorama NBA des grands talents que sont Anthony Bennett, Andrew Nicholson, Tristan Thompson, Kelly Olynyk et surtout Andrew Wiggins...

Comment reconstruire ?

La révélation l'an dernier de Jonas Valanciunas a été tellement surprenante qu'il est désormais considéré aujourd'hui comme le seul joueur intouchable de cet effectif. Post All-Star Game 2012, il avait affiché les prometteuses moyennes de 11pts 7rb 1,5ct à 59% aux shoots et 83% aux lancers-francs en seulement 27 minutes de temps de jeu ! C'est un euphémisme que de dire que l'on ne s'attendait pas à le voir dominer les raquettes...

Hélas, coach Dwane Casey, fort de son incompétence chronique (du haut de son triste bilan en carrière de 114 victoires pour 167 défaites) ne sait toujours pas donner une identité de jeu à son équipe, dont le jeu d'attaque repose toujours sur le trio Gay, Derozan et Lowry, qui s'en donne à cœur joie pour tester la solidité des arceaux à coup de « jeté de briques » (38%, 40% et 39% d'adresse respective pour un cumul de 49 shoots pris par match...)

Pire, lors de la défaite en prolongation de ce dimanche 17 novembre contre les Portland Trail Blazers, le coach des Raptors a délibérément laissé Valanciunas croupir sur le banc (hormis les 20 dernières secondes quand le match était plié) alors que Robin Lopez avait 6 fautes et que son remplaçant, Joel Freeman, ne pouvait plus défendre avec ses 5 fautes. Valanciunas ? Il était dans son match le plus abouti cette saison avec 19pts 9 rb mais surtout 8/11 aux shoots et 3/3 aux lancers-francs... Tout ça pour faire confiance à Novak qui, en se positionnant hors de la raquette, ouvrait la raquette aux drives infructueux du trio terrible des Raptors...

video


L'explosion de Valanciunas est-elle donc retardée pour mieux « tanker »la saison ?

On aura la réponse très rapidement : Si Dwane Casey et Rudy Gay venaient à quitter le navire, on saura que Masaj Ujiri veut construire immédiatement et non via la prochaine draft. Si rien n'est fait et que cette saison est juste bonne à monter la côte du trio de snipers sans viseur en vue d'échanges lors de la prochaine intersaison, il faudra alors souhaiter à Valanciunas beaucoup de courage pour supporter la situation...

Cependant, il ne faut pas oublier une composante essentielle du problème : Andrew Wiggins est canadien et rêve de jouer à Toronto. La réponse est peut-être ici...

Article écrit pour Inside Basket

Aucun commentaire: